Accueil > Blog > Mise à jour Google, votre site internet est-il mobile friendly ?

Mise à jour Google, votre site internet est-il mobile friendly ?

Création site web

Mis en ligne le 20/06/2015

Aujourd’hui, la navigation web issus des mobiles représente 50 % des recherches. Pour améliorer l’expérience utilisateur, Google a annoncé en décembre 2014 qu’il avait pris la décision d’adopter une modification importante de son algorithme. En effet, les sites ne s’adaptant pas aux différents formats d’écran devraient se voir déclasser en terme de positionnement pour favoriser les sites « responsive design ». Mobile friendly

Cette mesure annoncée par Google a pris effet depuis le 21 avril 2015. L’idée est de proposer une meilleure navigation et lecture par les internautes en ajoutant comme critère de référencement le fait qu’un site internet est lisible depuis plusieurs tailles d’écran (PC, tablettes, smartphones...). Ces changements concernent uniquement les recherches sur mobiles, et n’ont pas d’incidence depuis les requêtes depuis un ordinateur ou une tablette, Google différenciant les classements des résultats selon le terminal.

Pourquoi cette mesure mobile friendly ?

Sur un de ces Blog Officiel pour les webmasters, Google explique qu'être redirigé vers un site où la taille de police est si petite que l’on doit zoomer ou scroller horizontalement, car la largeur de la page est supérieure à votre écran, avec des liens pas cliquable, car trop petits, peut-être une expérience frustrante. C’est pour cela qu’il affiche désormais le libellé "Site mobile" pour les sites qui ont été optimisés en ce sens.

Il faut dire que Google pointe du doigt les mobiles depuis fort longtemps. Dans le livre « The Mobile Playbook », que l’auteur désigne de « Guide à l'attention des cadres modernes à la conquête de l'univers mobile » ces chiffres :

  • 94 % des utilisateurs de Smartphone recherchent des informations de proximité
  • 51 % se rendent dans un magasin
  • 48 % contactent par téléphone un magasin
  • 29 % effectuent un achat rapidement en magasin
Et le pari sur l’utilisateur 100 % connectés est là, peu importe où le « mobinaute » se trouve, il est une cible permanente.

De plus, cela est une manière de faire face à la concurrence d’Apple, qui depuis longtemps avait parié sur les applications que l’on télécharge sur son téléphone alors que Google semblait penser que les éditeurs de sites ajusteraient de façon naturelle leur site d’eux-mêmes à ce marché, ce qui n’a pas été le cas. Google utilise donc sa position de force avec cette mise à jour, qui est une des plus importantes de ces dernières années, pour amener les éditeurs à adapter leurs sites aux Smartphones. En utilisant la peur d’un impact néfaste sur le référencement d’un site non responsive sur les mobiles, il oblige les entreprises à réagir et il a tout à y gagner. Faciliter pour les utilisateurs la navigation sur son moteur et proposer des contenus adaptés à la taille des appareils aux mobinautes lui permettra de conserver des parts de marché, ou du moins d’éviter d’en perdre en laissant les utilisateurs fuir vers la formule des applications. Son but est de nous faire utiliser un maximum son moteur de recherche, car sa première source de revenus sont les recettes publicitaires et les liens sponsorisés.

Les critères d’un site mobile friendly

Toujours sur son Blog Officiel pour les webmasters, Google préconise pour un site optimisé mobile :

  • Absence de logiciels peu utilisés sur les appareils mobiles, comme Flash.
  • Texte lisible sans zoomer.
  • Contenu adapté à la taille de l'écran, de sorte que les internautes n'ont pas besoin de faire défiler la page horizontalement ni de zoomer.
  • Liens suffisamment éloignés les uns des autres pour pouvoir cliquer dessus facilement.

Comment vérifier si vote site est « Mobile Friendly » !?

Pour cela, le dieu Google met ces quatre outils à disposition pour vous permettre d’être un bon élève et vous évitez de répondre à sa norme :

Vous pouvez vérifiez tout simplement sur le navigateur mobile si vous disposez du label « Site mobile ».

L’impact de la mise à jour « Google mobile Friendly » ?

Depuis février, Google a fait trembler certains éditeurs qui ont tout de suite réagi. Pour preuve, une augmentation de 5 % des sites responsives… Et ce n’est certainement que le début. Selon Yooda, 64 % des sites seraient encore inadaptés aux Smartphones ou tablettes… Nous verrons dans les prochains mois l’évolution de ces chiffres.

Pour l’instant, l’impact de la modification de son algorithme s’annonce par une baisse de visibilité de 5,3 % pour les sites non-optimisés. Pour citer les exemples du moment, certains ont pris cette mise à jour de manière assez violente. Premiere.fr a perdu un quart de sa visibilité mobile en l’espace de quelques jours, ce qui n’est pas rien !! D’autres sites célèbres comme le bon coin par exemple ont été désavantagés par cette opération.

Mais ne perdons pas de vue que si certains ont perdu de la visibilité, parmi ceux ayant anticipé, certains ont été forcément avantagés… Dans le cas où votre site n’est pas Google mobile Friendly ou que vous avez des questions concernant cette mise à jour, vous pouvez nous consulter via notre page de contact pour obtenir des renseignements ou conseils concernant votre site web.

Si cet article vous a plu, partagez le

A propos de l'auteur

Passionné par le web et le référencement, Vincent Grenon travaille en Freelance pour un clientèle en majorité basé en Charente-Maritime, en France et quelques clients situés à l'étranger. Il met en place pour les entreprises des solutions de communication web à travers le développement de sites et de leur référencement.

Laisser un commentaire